Skip to Content

Regain d'intérêt pour la fourrure sauvage

February 26, 2018

La vente aux enchères de février de North American Fur Auctions (NAFA) a débuté avec la fourrure sauvage, qui s’est mieux vendue que ce que l’on aurait pu imaginer. Notons également dans la plupart des cas des prix fermes, voire supérieurs, à ceux de l’an dernier.

Les ateliers promotionnels de NAFA, organisés en Chine à l’intention des acheteurs à l’automne 2017 et plus tôt cette année, semblent avoir porté leurs fruits. Les nouveaux acheteurs chinois étaient plus nombreux aujourd’hui, et davantage d’entreprises ont dû se partager les articles.

La quasi-totalité des 93 p. 100 de peaux de castor vendues a été acquise par de nouveaux acheteurs. Les fourrures de rat musqué se sont quant à elles vendues à 94 p. 100. Seuls les meilleurs produits n’ont pas trouvé preneur.

En raison de la mise en place d’une politique de vente plus stricte, 66 p. 100 des fourrures de raton laveur ont été achetées, encore une fois principalement par de nouveaux clients. Tous les produits de meilleure qualité ont enregistré de bons résultats.

Les visons sauvages ont été vendus à 90 p. 100, à des prix en hausse.

La vente se poursuit demain avec les mâles et les femelles Demi Brun, ainsi qu’avec les coyotes.

 

Regain d’intérêt pour la fourrure sauvage