NAFA

L’entreprise est la plus grande maison de vente aux enchères de fourrures brutes en Amérique du Nord et la deuxième en importance dans le monde. Les peaux sont reçues en consignation d’éleveurs, pour le vison, et de trappeurs, pour la fourrure sauvage. Elles sont ensuite vendues à des confectionneurs de vêtements et à des marchands du monde entier.

Gérance
Tradition
NAFA
Leadership
Gérance

Veuillez cliquer sur l’image ci dessous pour consulter la position de la politique de certification et de traçabilité de la fourrure de NAFA.
screen-shot-2016-10-31-at-3-25-18-pm

Tradition


1670
Les activités commerciales de NAFA remontent à la fondation de la Compagnie de la Baie d’Hudson (HBC) en 1670. Dès le début, la commercialisation des fourrures était faite dans un environnement concurrentiel, d’abord par offre secrète, et ensuite lors de ventes aux enchères publiques tenues à Londres, en Angleterre.

L’histoire du commerce de la fourrure est indissociable de celle du Canada et des États-Unis. Les explorateurs ont rapidement constaté les avantages économiques de l’exportation de fourrures vers l’Europe et ont établi le commerce qui définirait l’emplacement des grandes villes des deux pays, d’abord comme postes de traite, puis, beaucoup plus tard, en tant que métropoles modernes.

1868
La Compagnie de la Baie d’Hudson, la plus ancienne compagnie constituée en personne morale d’Amérique du Nord, reçut sa charte en 1670 du roi Charles II, bien que le commerce eût débuté des dizaines d’années plus tôt lors des expéditions de Jacques Cartier et de Henry Hudson. Dans le but de combler les espaces vides de ses cartes, la Compagnie de la Baie d’Hudson s’occupait constamment à explorer le territoire et à établir des postes de traite locaux. Elle devint rapidement l’un des plus grands propriétaires fonciers du monde. Le gouvernement du Canada nouvellement formé a été chanceux de pouvoir racheter une importante part du gâteau pour 300 000 livres en 1868. Il s’agit d’une excellente acquisition, lorsque l’on considère que l’État de l’Alaska fut acheté des Russes pour près de 7 millions de dollars à peine 10 ans plus tard.

1925
Après 1925, la Compagnie de la Baie d’Hudson commença à segmenter ses activités : commerce de la fourrure, terrains, distribution en gros, magasins de détail, ressources naturelles et autres. Dans les années 1930, le service du commerce de la fourrure mit l’accent sur la réfection des postes de traite au Nord et sur le développement des réseaux de transport, de manière à faciliter le mouvement des fourrures entre le milieu sauvage et la salle de vente aux enchères.

1949
En raison d’un marché de consommation élargi en Amérique du Nord, en 1949, la Compagnie de la Baie d’Hudson ouvrit son premier commerce canadien de vente aux enchères de fourrures à Montréal. Ce commerce servit de point de vente pour les expéditeurs indépendants de fourrures sauvages et la communauté d’élevage d’animaux à fourrure du Canada, ainsi que pour les collections de fourrures qu’achetait HBC par l’intermédiaire de ses magasins du Nord et divisions de fourrures brutes.

1970
En 1970, la Compagnie de la Baie d’Hudson maintenait toujours des maisons de vente aux enchères à ses emplacements traditionnels de Londres, Montréal et New York afin de servir les centres de commerce traditionnel de la fourrure. À la fin des années 1980, des changements dans l’orientation de la société entraînèrent un certain nombre de décisions en vertu desquelles HBC vendit bon nombre de ses actifs, notamment la distillerie, l’exploitation minière, les biens réels et finalement la division des fourrures.

1987
Par conséquent, en février 1987, la Compagnie de la Baie d’Hudson vendit le commerce canadien de vente aux enchères de fourrures au groupe de direction de la division des fourrures du Canada et ses groupes de producteurs de fourrures, l’Association des éleveurs de vison du Canada et la Canada Fox Breeders’ Association. La nouvelle société fut baptisée Vente de fourrures de la Baie d’Hudson (Canada) Limitée et poursuivit la tradition de 300 ans de la Baie d’Hudson dans le commerce de la fourrure.

1989
En juin 1989, la société acheta également le commerce de ventes aux enchères de New York de la Compagnie de la Baie d’Hudson et l’exploita dans la région de New York sous le nom de Hudson’s Bay Fur Sales New York Inc.

1992
Après l’achat du commerce de ventes aux enchères de New York, l’American Mink Council (AMC), l’organisation d’éleveurs de vison aux États-Unis qui soutenait le commerce de ventes aux enchères, devint partenaire de l’Association des éleveurs de vison du Canada et de la Canada Fox Breeders’ Association comme propriétaires du commerce en 1992. La société fut également rebaptisée North American Fur Producers Marketing Inc. en 1992, et les activités combinées de vente aux enchères des deux sociétés sont maintenant menées sous le nom commercial de « North American Fur Auctions ».

2000
Le 2 mai 2000, exactement 330 ans après l’émission de la charte pour la Compagnie de la Baie d’Hudson originale, le Conseil des trappeurs de fourrures sauvages de NAFA, qui représente la participation des trappeurs canadiens et américains, boucla la boucle avec l’achat d’actions de NAFA.

Aujourd’hui
NAFA appartient à 100% à ces quatre groupes de producteurs.

NAFA

Actuellement, l’entreprise gère des fourrures de vison d’élevage et de renard d’élevage  et toutes les variétés de fourrure sauvage, y compris le castor, le raton laveur, la martre, le rat musqué, le vison sauvage, le lynx, le lynx roux, la loutre, le renard roux et le coyote.

La vente de fourrures brutes est la principale activité des Encans de fourrures d’Amérique du Nord (NAFA). Les peaux sont reçues en consignation de producteurs de fourrures d’animaux d’élevage et de récolteurs de fourrures sauvages. Les fourrures sont vendues à des confectionneurs de vêtements de fourrure et à des marchands du monde entier. L’entreprise est la plus grande maison de vente aux enchères de fourrures en Amérique du Nord, et le deuxième en importance dans le monde.

L’entreprise trie les envois de fourrures selon le type, la taille, le ton, la couleur et la qualité et les vend dans le cadre de ventes aux enchères ou de ventes privées. Les ventes aux enchères sont menées plusieurs fois par année à Toronto, au Canada.

Un public international est présent aux ventes aux enchères. Il représente les plus grands marchés de fourrure au monde, notamment la Chine et la Corée en Extrême-Orient, la Russie et l’Europe orientale, les centres d’Europe occidentale que sont la Grèce, l’Italie et le Royaume-Uni, ainsi que les marchés nord-américains de New York, Montréal et Toronto. Le soutien à la clientèle provient des communautés de fabrication et de marchandisage de la fourrure, qui peuvent être représentées par des courtiers ou des agents. Tous les acheteurs doivent avoir obtenu une autorisation de crédit avant de participer à une vente aux enchères. Un droit d’acheteur est imposé sur chaque achat aux enchères, de manière à couvrir les services de classement, de catalogage et de vente aux enchères que fournis NAFA, ce qui comprend : catalogues de ventes aux enchères, conciergerie, repas (petit-déjeuner et dîner), accès sans fil à l’Internet, et services de téléphone et de télécopie.

Actuellement, l’entreprise gère environ 3 millions de fourrures de vison d’élevage d’Amérique du Nord, 2,5 millions de fourrures de vison d’élevage d’Europe, des fourrures de renard d’élevage d’Amérique du Nord  et toutes les variétés de fourrure sauvage du Canada et des États-Unis, y compris le castor, le raton laveur, la martre, le rat musqué, le vison sauvage, le lynx, le lynx roux, la loutre, le renard roux et le coyote.

NAFA vend ses fourrures sous la marque de qualité NAFA et mène un important programme international de publicité et de promotion pour sa marque NAFA en partenariat avec ses clients et des designers de mode reconnus mondialement.

Le siège social de NAFA et son installation de ventes aux enchères sont situés à Toronto, en Ontario. Un bureau satellite se trouve à Winnipeg, au Manitoba. Le siège social américain, l’installation de classement et l’exploitation de traitement des peaux de NAFA se trouvent à Stoughton, au Wisconsin. L’entreprise a également une installation de classement à la fine pointe de la technologie en Pologne, ainsi qu’un bureau de représentation pour le vison d’Europe en Hollande.

Leadership

620x235-Mission-Statement-Leadership

 

Haute direction

Michael D. Mengar

Président-directeur général

En 1978, M. Mengar se joint au bureau de Madison, au Wisconsin, de la Hudson’s Bay and Annings, où il recherche de la fourrure sauvage et d’élevage pour la compagnie londonienne. En 1981, il est nommé directeur de l’exploitation du bureau de Madison.

En 1986, il s’installe à Hong Kong à titre de représentant de l’Extrême-Orient pour les trois maisons de vente aux enchères de la Compagnie de la Baie d’Hudson (Londres, New York et Toronto ), où il acquiert une expérience précieuse auprès des fabricants, exportateurs et détaillants japonais, hongkongais et coréens. En 1987, il retourne à Toronto à titre de vice-président des activités aux États-Unis pour le vison et le renard d’élevage. Après l’acquisition de l’établissement de New York, M. Mengar est nommé président-directeur général de l’exploitation de New York en 1990 et puis président du groupe NAFA en 1997.

En avril 2009, le conseil d’administration nomme M. Mengar PDG du groupe NAFA, qui succède à M. Herman Jansen.

M. Mengar compte 35 années d’expérience dans le domaine et a fait partie de nombreux conseils, dont Hong Kong Fur Federation, Fur Information Council of America (FICA) et Fur Wraps the Hill (FWTH).

Herman Jansen

Directeur général

M. Jansen se joint à la Hudson’s Bay and Annings, à Londres, en 1966 et complète un programme de formation de deux ans en technologie de la fourrure. En 1968, il représente la compagnie en Hollande, puis est nommé directeur de l’exploitation hollandaise en 1969. Il s’installe aux États-Unis en 1971 à titre de chargé de compte et est nommé directeur de l’exploitation nord-américaine en 1974. Il passe à la Vente de fourrures de la Baie d’Hudson (Canada) Limitée à titre de vice-président du marketing en 1984. Il est nommé premier vice-président en 1987, président-directeur général en 1989 et président du conseil et directeur général du groupe NAFA en 1997.

M. Jansen compte 45 années d’expérience dans le domaine.

Doug Lawson

Premier vice-président et directeur financier

M. Lawson compte près de 30 années d’expérience en affaires et en gestion financière au sein de diverses industries et d’entreprises de différentes tailles, y compris la Brasserie Molson (produits de consommation), TecSyn International (compagnie manufacturière inscrite à la Bourse de Toronto) et Bowne Internet Solutions (fournisseur de solutions Internet). Récemment, Doug était le directeur financier de Nexient Learning Inc., une société ouverte inscrite au marché NEX (NXL.H). Nexient Learning Inc. était la plus grande société de formation en entreprise du Canada et offrait le plus grand choix de cours reconnus par l’industrie liés à la technologie de l’information, à l’amélioration du procédé administratif ainsi qu’aux compétences en leadership et en affaires jusqu’à ce qu’elle soit vendue en août 2009.

M. Lawson a également travaillé en tant que conseiller pour un certain nombre de jeunes entreprises dans le domaine des biens emballés pour la vente au détail et des technologies. Il possède des connaissances en planification opérationnelle stratégique, en exploitation, en analyse financière et en modélisation.

M. Lawson, qui détient un baccalauréat en administration des affaires de l’Université Wilfrid Laurier, est comptable agréé avec désignation en financement des sociétés accordée par l’Institut canadien des comptables agréés. Il détient également l’accréditation ICD.D de l’Institut des administrateurs de sociétés, l’organisme professionnel représentant les administrateurs de sociétés du Canada.

Gregg Dolinsky

Premier vice-président,
Activités en Amérique du Nord

M. Dolinsky compte plus de 29 années d’expérience dans l’industrie de la fourrure. Après avoir obtenu un diplôme en administration des affaires de l’université du Minnesota en 1980, avec un accent en marketing et en gestion, M. Dolinsky commence sa carrière dans l’industrie de la fourrure au sein de The Minneapolis Fur Exchange. Il y occupe un poste de direction où il apprend les aspects des affaires liés à la technique et aux producteurs.

En 1982, il se joint à la Compagnie de la Baie d’Hudson (Canada) en tant que représentant sur le terrain et technicien. Il a la responsabilité d’augmenter la part de marché de la compagnie aux États-Unis et d’aider à la préparation et à la vente des produits américains vendus au Canada.

M. Dolinsky est transféré à la Compagnie de la Baie d’Hudson (New York) en 1986 et déménage à Salt Lake City, Utah, pour devenir un représentant de commerce régional pour les régions de l’Utah, de l’Idaho et du Montana.

En 1988, M. Dolinsky est promu au poste de vice-président de l’exploitation de la Compagnie de la Baie d’Hudson (New York) et ultérieurement, de NAFA. Depuis 11 ans, il gère les activités techniques et non techniques des États-Unis.

En 2009, M. Dolinsky est promu premier vice-président des activités en Amérique du Nord, où il est responsable de toutes les activités techniques et non techniques de NAFA.

Sebastian Jansen

Premier vice-président et directeur général,
Europe

M. Jansen compte plus de 30 années d’expérience dans l’industrie de la fourrure et a commencé sa carrière en travaillant dans des visonnières et en classant les peaux de vison. Sa famille travaille dans l’élevage de visons et les ventes aux enchères depuis trois générations. M. Jansen détient un baccalauréat en administration des affaires et parle couramment le néerlandais, l’anglais, le danois et l’allemand.
M. Jansen se joint à la Compagnie de la Baie d’Hudson en 1984. Il classe des peaux de vison pendant de nombreuses années au cours de sa carrière et possède une vaste expérience en marketing et en ventes. M. Jansen représente les producteurs européens de NAFA en tant que membre du conseil d’administration de NAFA.

rob-c

Rob Cahill

Premier vice-président, Commercialisation

M. Cahill, qui a commencé sa carrière dans le secteur du détail de la fourrure en 1989, possède plus de 25 ans d’expérience dans l’industrie de la fourrure. Il a quitté l’entreprise familiale de fourrures en Ontario afin de se joindre à NAFA comme directeur des ventes en 1996, où il s’occupait du marché de l’Europe de l’Est ainsi que des services au commerce canadien, et des ventes privées. Son expérience et sa vision l’ont mené à l’Institut de la fourrure du Canada en 2003 où, en tant que directeur général, il a dirigé les programmes nationaux et internationaux au service du secteur de la fourrure, en collaboration avec les organismes gouvernementaux et la communauté scientifique liée au bien-être animal, à la conservation et aux politiques commerciales.

Rob joue un rôle actif dans la communauté mondiale de l’utilisation durable notamment dans le cadre des activités de l’Association des agences du poisson et de la faune, de l’UICN (Union mondiale pour la nature) et CITES. Ses efforts afin de percer les marchés pour les produits de la fourrure dans le monde entier lui ont valu le poste de vice-président régional des Amériques pour la Fédération internationale de la fourrure (FIF). En 2012, M. Cahill a réussi à faire de la région des Amériques une communauté chef de file en commerce mondial de la fourrure et il a rassemblé les associations de commerce de la fourrure des Amériques en une coopérative de collaboration efficace. En août 2014, M. Cahill a été nommé premier vice-président de la commercialisation internationale.